Isolation
étanchéité à l'air
matériaux du bâtiment
filtration & dynamisation de l'eau
Devis gratuit sur prise de rdv

EXTOSEAL FINOC

Bar­rière anti-ca­pil­lar­ité

 

 

Avantages

  • Protège les élé­ments contre la pénétra­tion d‘eau. Agit de man­ière à per­mettre l‘écoule­ment de l’eau tout en blo­quant les re­montées ca­pil­laires.
  • Rac­cord fiable : le caoutchouc butyl­ique pénètre en pro­fondeur dans le sup­port.
  • Film sup­port très souple et par­ticulière­ment étir­able: s’ad­apte pour ad­op­ter de man­ière flex­ible le sup­port.
  • Ad­hère aux sup­ports minéraux.
  • Col­lages etanches a l‘air selon les normes DIN 4108-7, SIA 180 et OENORM B 8110-2.
  • Ex­cel­lents ré­sultats lors du test de nociv­ité

Application

Ruban anti-ca­pil­lar­ité et bande d‘arase sous les lisses basses dans la con­struc­tion en bois, pour les rac­cords étanches à l’air et au vent des pan­neaux dérivés du bois aux sup­ports minéraux lisses, pour le col­lage des pan­neaux de sous­toit­ure entre-eux (noues et arêti­ers par ex­emple) et leurs rac­cords aux élé­ments de con­struc­tion ad­ja­cents.

 

Caractéristiques techniques

Tissu
Support film support PE élastique
Matériau caoutchouc butylique
Papier transfert film PE siliconé

 

Propriété Réglementation Valeur
Couleur Caoutchouc butylique : gris, film : vert
Grammage NF EN 1849-2 env. 1,9 kg/m²
Epaisseur NF EN 1849-2 env. 1,0 mm
Valeur sd NF EN 1931 > 100 m
Exposition aux intempéries 3 mois
Température de mise en œuvre de +5 °C à 35 °C, pas de gelées nocturnes
Résistance à la température stable entre -20 °C et +80 °C
Stockage dans un endroit frais et sec

 

Supports

Av­ant le col­lage, nettoy­er le sup­port à l’aide d’un balai, avec de l’air comprimé ou es­suy­er-le à l’aide d’un chif­fon.
Le col­lage n’est pas pos­sible sur des sup­ports re­couverts d’une fine couche de glace. Les matéri­aux à coller ne doivent pas être re­couverts de sub­stances an­ti­ad­hés­ives (comme de la graisse ou du sil­ic­one). Les sup­ports doivent être suf­f­is­am­ment solides et secs.

Une ad­hérence dur­able s’ob­tient sur les pan­neaux dérivés du bois ri­gides (pan­neaux d’ag­glom­érés, OSB, contre­plaqués, MDF et pan­neaux de sous-toit­ure en fibres de bois).
Les pan­neaux de sous-toit­ure en fibres de bois et les sup­ports minéraux lisses né­ces­sit­ent l’ap­plic­a­tion préal­able d’une sous-couche TESCON PRIMER RP. Les sup­ports en béton ou en­duit ne doivent pas être fri­ables.

Les meil­leurs ré­sultats en ter­mes de pro­tec­tion de la con­struc­tion s’ob­tiennent sur des sup­ports d’ex­cel­lente qual­ité.
A l’util­isateur de véri­fi­er l’adéqua­tion du sup­port ; au be­soin, nous re­com­mandons de procéder à des es­sais de col­lage.
Pour les sup­ports non-solides, il est re­com­mandé de traiter la zone de col­lage avec du primaire d’ac­croche TESCON PRIMER RP.

 

Conditions générales

Les collages ne peuvent pas être soumis à une contrainte de traction.
Bien maroufler les rubans adhésifs pour qu’ils adhèrent au support. Veiller à une contre-pression suffisante.
Les collages étanches au vent, à l’air ou résistant à la pluie sont seulement possibles moyennant une pose sans plis des frein-vapeurs, des écrans de sous-toiture et des écrans pare-pluie pour façades.
La mise en œuvre doit se faire à des températures diurnes et nocturnes supérieures à 5 °C.
Si l’adhérence initiale n’est pas satisfaisante, il est possible de mordancer la couche de caoutchouc butylique (face grise du ruban adhésif) à l’aide d’un solvant (p. ex. du white-spirit). Le solvant accroît l’adhésivité du caoutchouc butylique à basse température.
Sous l’effet de la chaleur, le ruban adhésif est étanche par auto-soudage.